Séance du 15 fevrier – Séminaire “LITTÉRATURES D’ASIE DU SUD” : conférence D’Iris Iran Farkhondeh (Univesrité Paris 3-Sorbonne Nouvelle)

L’humour dans la littérature sanskrite : 

la Samayamātṛkā de Kṣemendra,

essai d’histoire littéraire

La Samayamātṛkā (1049/1050) est un texte satirique du XIe siècle, rédigé en sanskrit au Cachemire par Kṣemendra. Ce polygraphe prolifique se démarque dans l’histoire de la littérature sanskrite par la rédaction de cinq poèmes satiriques. Kṣemendra offre dans la Samayamātṛkā le récit de l’instruction qu’une matrone rouée accorde à une jeune courtisane dans les ficelles de son métier. Parmi les différentes traductions possibles du titre, on retiendra les deux sens principaux à savoir « la mère par contrat » ou bien la « matrone (qui veille) aux rencontres » (c’est-à-dire celle qui les organise et qui les filtre). 

Instruction des courtisanes ou satire édifiante ? En réalité, le plaisir du texte semble l’emporter dans l’esprit de Kṣemendra. Une dimension édifiante existe bel et bien dans ses satires mais l’auteur n’a rien d’un Juvénal. La Samayamātṛkā ne dépeint pas avec amertume les courtisanes et leurs matrones, les galants et les divers parasites qui semblent d’ailleurs être les cibles principales de la satire. L’auteur s’en tient à une description des personnages où le comique de situation prime. La dérision apparaît dans la Samayamātṛkā, d’abord et avant tout, comme une occasion de partager un sourire espiègle et complice avec les sahṛdaya, ceux qui ont le même goût pour le sel du texte.

À travers la présentation de la Samayamātṛkā et à travers l’étude des divers procédés humoristiques qu’emploie l’auteur, on tâchera de voir ce qui, dans la littérature sanskrite, fait rire le lecteur. La mise en perspective du texte au sein de la littérature sanskrite permettra de distinguer l’originalité du style de Kṣemendra des traits d’humour que l’on retrouve dans d’autres textes et qui ont pu pour certains nourrir la créativité de notre auteur.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.